Les desseins du Mékong, une ville entre l'eau et la terre, l'intégration des zones humides dans le tissu urbain contemporain

Les desseins du Mékong, une ville entre l'eau et la terre, l'intégration des zones humides dans le tissu urbain contemporain : Ventiane, Laos
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
163 p.
Résumé
Résumé : 

"La problématique du projet est une des facettes déclinées du thème plus large L'eau et l'espace urbain dans le contexte d'Asie du Sud-est"" . L'analyse de l'impacte de l'eau (sous ses différentes formes : fleuve, canaux, mares, marais, rizières) sur le territoire de la ville de Vientiane- ville soumise au régime annuel de la mousson nous a servi de point de départ. Il s'avère que la morphologie et la pratique de la capitale lao est étroitement liée à l'omniprésence de l'eau et que son équilibre écologique est garanti par la présence de ces multiples entités aquatiques qui tissent ensemble un système hydraulique complexe. Aujourd'hui, suite à la pression démographique et au bouleversement de la logique urbaine, les zones humides se voient menacées d'une disparition progressive. Comment réintégrer les zones humides aussi bien dans les nouveaux modes de fabrication de l'espace que dans les mécanismes de représentation collective de l'espace urbain contemporain? cette question était la problématique majeure de ce travail. La réflexion développée sur l'entité urbaine s'organise ainsi autour de l'eau en tant qu'élément fondateur de la morphologie du territoire, dont la gestion garantit la durabilité de la ville. L'exemple d'aménagement d'un ensemble rizières- canal- mares avait pour objectif de dégager des mécanismes d'adaptation et d'orienter le processus d'évolution des terres inondables- humides dans le nouveau contexte urbain."" ".