Du cultuel au culturel

Du cultuel au culturel : un musée d'art sacré à Mours Saint-Eusèbe
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
77 p.
Résumé
Résumé : 

Au-delà des convictions, l'art sacré est une composante essentielle de notre civilisation occidentale, sans laquelle il n'est pas possible d'étudier, de comprendre et d'apprécier l'art et la création au cours des siècles. En effet, plus de 95% des 300 000 objets classés ou inscrits au titre des Monuments historiques en France appartiennent au patrimoine religieux. Exposer des objets sacrés, sortis de leur contexte, c'est admettre qu'ils appartiennent au patrimoine. Dès lors, comment les présenter et les comprendre dans leur histoire ? comment saisir leur sens ? Mon travail de fin d'étude propose la conception d'un musée pour accueillir une collection d'art sacré existante, dans tout ce qu'elle a de cultuel et de culturel. La collection de Mours Saint-Eusèbe se compose d'environ 25 000 objets, vêtements, orfèvrerie, tableaux, objets de dévotion, livres liturgiques, aujourd'hui exposés dans l'église. Le musée permet donc au visiteur, croyant ou non, de trouver dans ce lieu les caractéristiques perceptives qui permettent de comprendre l'oeuvre ou de trouver la spiritualité qu'il vient chercher. L'architecture du musée de Mours Saint-Eusèbe met en valeur les qualités formelles et la préciosité des objets, tout en les plaçant dans un contexte spirituel ou renvoyant à des notions de spiritualité. Ce projet qualifie l'entrée du village de mours Saint-Eusèbe, dans la drôme des collines. Le musée s'organise autour de l'église en créant un ensemble culturel et cultuel. Il se compose de deux corps de bâtiments. La partie réservée à la collection, résolument contemporaine, se développe autour de cinq salles d'exposition permanente et d'un espace polyvalent pouvant accueillir des expositions temporaires et des conférences. La restructuration de la cure et de la maison Visantin recevra les services administratifs, de restauration et d'entretien des oeuvres ainsi qu'un espace consacré à la recherche et à l'éducation.