La Royal Academy of Arts au XVIIIe siècle, une académie royale ?

La Royal Academy of Arts au XVIIIe siècle, une académie royale ?
Dans : 
Livraisons d'histoire de l'architecture (où trouver cette revue ?), 2005, 2e semestre, no 10 (1627-4970)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
P. 123-136 : ill.
Langue du document : 
français
Résumé

La Royal Academy of Arts fut fondée en 1768. La proximité de William Chambers, l'un de ses fondateurs, avec le roi George III, amateur d'art et plus particulièrement d'architecture, poussèrent les artistes à se placer sous la protection royale. L'absence de prise de position dogmatique ou de volonté de contrôle des arts permit aux membres de la Royal Academy de bénéficier des largesses et de la protection personnelle du souverain tout en conservant une indépendance de gestion quasiment unique parmi les grandes académies européennes du XVIIIe siècle.

Concepteurs / architectes  : 
Sujets Archirès :