Des logements individuels en bois manifestent pour l'habitat social

Des logements individuels en bois manifestent pour l'habitat social : le bois fait florès
Dans : 
L'Empreinte (où trouver cette revue ?), (2006 avr.-mai-juin)N°69 (0993-2992)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 28-31 : ill., photogr., coupe, plan ; 30 cm
Résumé

Sur les pentes d'un côteau, la ville d'Ormesson s'est dotée en 2004, de ses premiers logements sociaux sous forme de maisons en bande. Cette enclave pavillonnaire est préservée dans un environnement de grands ensembles. Jouant de la déclivité du terrain, l'architecte a organisé ces maisons en bois en demi-niveaux de manière à ce que le séjour soit au plus près du jardin, tandis qu'un soin tout particulier a été porté à la présence du végétal, les clôtures plantées de manière non uniforme renforvent l'idée du parcellaire.

Concepteurs / architectes  :