La nature organique des formes de la croissance

La nature organique des formes de la croissance : le cas particulier des structures en nappes horizontales
Dans : 
Matières (où trouver cette revue ?), (2006)n°8 (1422-3449)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 20-34 : ill., plans, maquettes ; schémas
Résumé

"Pour le Team X, les nappes horizontales permettent de dépasser les limites fixées par le modernisme (objet solitaire) et de réfuter la monumentalisation. Elles développent une "" esthétique ouverte "", au caractère non-fini, associée à une vision de la société non-hiérarchique caractérisée par la mobilité et le changement. La "" structure "" peut croître selon une logique interne qui contient à la fois des qualités de permanence et une part d'indétermination. Les projets développés par ces architectes, prennent la forme de troncs d'arbres, de branches ou de nids d'abeilles (trames, matrices, cluster, stem, web, etc.). X réalisations sont étudiées : l'orphelinat à Amsterdam d'Aldo van Eyck (1955-1962), le centre judaïque de Trenton de Louis Kahn (1954-1959), l'hôpital de Venise par Le Corbusier (1962-1965), le projet pour l'aménagement du centre de Francfort par Candilis, Josic et Woods (1963). L'article se conclut par la présentation d'un projet contemporain : le Musée d'art contemporain de Castille et Léon par les architectes Mansilla et Tuñon (2001-2004) ".

Sujets Archirès :