La maison Kanak comme emblème identitaire

La maison Kanak comme emblème identitaire
Publié par  : 
Champs-sur-Marne : Ecole d'architecture de la ville et des territoires , 2005
Type de document : 
MES
 - Description matérielle : 
69 p.
Résumé
Résumé : 

"Après avoir situé dans l'espace et le temps la Nouvelle-Calédonie, l'auteur retrace l'histoire de la revendication culturelle Kanak, du festival "" Mélanésia 2000 organisé en 1975 par Jean-Marie Tjibaou à l'inauguration du Centre culturel Tjibaou. L'exposition "" de jade et de nacre "", qui a eu lieu à Nouméa puis à Paris en 1990, a permis de reconstruire l'héritage patrimonial Kanak dont la valorisation était inscrite dans les accords politiques de Matignon en 1988 puis de Nouméa en 1998. L'auteur tente de cerner la part identitaire des Kanak dans cette politique de réforme. Il montre comment la maison Kanak a été choisie comme emblème culturel et plus précisément comment une partie de cette maison : la flèche faîtière, a été adoptée comme identité visuelle sur de nombreux logos d'associations administratives ou culturelles kanaks.".