Requalification urbaine et densité à Grenoble

Requalification urbaine et densité à Grenoble
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
N. p. : ill. en coul., dess., plans, photogr. ; 30 cm
Résumé
Résumé : 

La ville grenobloise est située au confluent des vallées du Drac et de l'Isère sur un territoire quasi-entièrement plat, limité par trois massifs montagneux: le Vercors, la Chartreuse et le massif de Belledonne. Le territoire possède une bipolarité morphologique de part et d'autre des dernières enceintes : d'un côté une forte densité de construction de la ville ancienne et de l'autre une urbanisation plus lache, avec les quartiers sud des logements sociaux et densification récente. Aujourd'hui l'espace disponible est très limité, c'est pourquoi la ville se voit dans la perspective de se restructurer sur elle-même. Cette étude propose sur un site en lisière de la dernière ceinture de fortifications, la construction de logements et le retour des immeubles hauts. Les typologies doivent être le moteur de diversité pour le quartier afin de mixer les populations. Deux ensembles de logements sont définis, un à l'ouest R + 3 autour d'une cour plantée qui procure un retour à la nature, où les appartements du rez-de-chaussée bénéficient également d'un jardin et à la pointe sud-est de la parcelle, une tour de logements où le confort est amené par des jardins d'hiver et les vues donant sur les trois massifs environnants. Les services seront en rez-de-chaussée bordant la place et dans les qutre premiers niveaux de la tour. Le projet se veut structurant, revitalisant pour donner un caractère identitaire au quartier.