Urbaniser la garrigue

Urbaniser la garrigue : Cournonterral et son extension urbaine. Quel devenir pour cette commune de l'agglomération montpelliéraine ?
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
59 p. : ill. en coul., photogr., plans, schémas, dess. ; 21 x 30 cm
Résumé
Résumé : 

A l'heure où Montpellier et sa région connaissent une poussée démographique sans précédent, les villages périurbains cherchent toujours plus de terrains pour s'étendre et répondre ainsi à l'incessante demande en logements. Cournonterral (5000 habitants) fait partie de ces communes de l'agglomération montpelliéraine qui, dans le cadre du SCOT et dans les 15 années à venir, vont accueillir des centaines de nouveaux habitants et repousser ainsi les limites de leur village. Comment intégrer un projet d'extension à une entité villageoise existante ? C'est sur 63 hectares pentus de garrigue, au nord d'un cours d'eau qui est pour le village autant une ligne de rupture qu'un élément géographique fondateur de son identité, que cette extension urbaine va avoir lieu. Respecter les éléments naturels et paysagers existants sur le site, particulièrement ceux liés à l'hydrologie et à la végétation de garrigue. Générer, par cette nature prenante, un espace public continu, sous la forme de coulées vertes, calqué sur le parcours de l'eau à travers le site. Rattacher malgré les contraintes géographiques cette extension au reste du village, à travers une série de connexions (création de nouvelles voies) qui feront la part belle aux circulations douces. Allier densité et qualité de vie, à travers un travail sur les typologies de maisons diversifiées. Ce travail a été effectué sur la pente naturelle du site qui propose instinctivement différentes manières de rentrer chez soi. Enfin, préserver les vues existantes depuis l'extension sur le village et, par une succession de belvédères, faire en sorte qu'elles soient accessibles au plus grand nombre. Ces aménagements proposent une extension qui, au delà de son caractère foncier, invite les habitants de ce nouveau quartier et ceux de l'ancien village à communiquer.