Fragment urbain

Fragment urbain
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
40 p. : ill. en coul., cartes, schémas, plans, photogr., dess. ; 17 x 21 cm
Résumé
Résumé : 

Les fragments urbains sont les lieux de l'espace résidentiels ou urbains qui, du fait de la métamorphose permanente des villes, se retrouvent dans des situations de dents creuses. Ainsi, bien qu'intégré dans le tissu urbain, ils posent des questions d'aménagement, ou plus simplement, d'usage de l'espace. C'est cette problématique que cette étude va aborder à travers un exemple situé dans la ville de Montpellier, dans le secteur centre nord à la limite de l'Ecusson et du nouveau quartier d'Antigone. Cet espace de 3 hectares environ est limité par le tunnel de la ligne de chemin de fer au sud-est. Il est surmonté par la voie du tramway (hauteur 7,50 m) et pourvu de 2 bâtiments en pierre à usage associatif. L'accès du dénivelé est possible par 2 escaliers qui permettent la liaison des 2 quartiers. Pour palier à toutes ces contraintes, le terrain (après destruction des locaux existants) a été découpé en 3 espaces architecturaux regroupant les fonctions correspondantes à l'usage de chacune. Le volume contre la voie ferrée est un espace écran sonore de six mètres de large et 10 mètres de hauteur composé de 3 niveaux qui regroupent un parking et des commerces. Le matériau employé est le béton et le bois, l'insonorisation étant réalisée par la séparation structurelle entre cette construction et le tunnel. Le 2ème volume sert de transition, c'est un espace collectif (circulation et terrasse) qui sert également de puits de lumière pour les appartements qui occupent le 3ème volume d'une hauteur de 12,5 m en alignement des immeubles situés à proximité au sud-est. Le choix architectural de la "rupture" a été préconisé sur ces constructions qui se détachent par l'utilisation de matériaux polycarbonates, réalisant une transparence urbaine. Ce choix a été aussi justifié dès le départ du projet par la problématique de la mise en oeuvre.