Vers une mutation urbaine durable au coeur de Narbonne

Vers une mutation urbaine durable au coeur de Narbonne [Texte imprimé] : mixités, intensités et diversités résidentielles de qualité en centre ville

Publié par : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2006
Type de document :
TPFE
- Description matérielle :
65 p. : ill. en coul., phorogr., dess., plans, schémas ; 21 x 30 cm
Notes
Notes: 

(Bibliogr. Un dossier de 5 planches format A3 numérotées présentant les plans, élévations et coupes du projet accompagne le mémoire.)

Résumé
Résumé: 

Les villes et les agglomérations sont considérées comme des lieux stratégiques pour le développement durable car elles concentrent désormais la plus grande partie de la population et de l'activité économique. Elles connaissent des problèmes aigus de consommation d'espaces, d'inégalités sociales et de pauvreté. Dans cet objectif, la ville de Narbonne a programmé depuis quelques années, un ensemble d'intervention visant à redonner à son centre ville dégradé une nouvelle image de ses quartiers anciens. Le quartier de la Charité (au sud) de par sa proximité des équipements urbains structurants du coeur de Narbonne est un pôle névralgique du bourg. A ce titre, il mérite qu'on y mette en place un projet rayonnant porteur pour l'agglomération d'une dynamique socio-économique, vitrine du coeur de ville. Le programme propose la création dans ce quartier d'un nouveau pôle d'activités constitué d'habitations résidentielles, de bureaux, de services, d'équipements collectifs et d'espaces publics dans une démarche environnementale. L'objectif a été de créer un habitat intermédiaire à l'échelle humaine où chacun peut avoir son espace vert et bénéficier de confort intérieur par un système de ventilation et d'éclairement naturel : création de toitures terrasses végétalisées et de panneaux solaires photovoltaïques avec maîtrise des déchets. Les parcours piétonniers sont aménagés à travers le quartier en cohérence avec l'esprit du lieu (parcours de découverte du centre historique). La récupération des espaces vides et des dents creuses permettra à la ville de se régénérer et de se redensifier. En ce qui concerne les abords du canal de la Robine, un cheminement mettra en valeur les berges. Les quais seront revégétalisés et se prolongeront vers la médiathèque poursuivant ainsi l'ancien tracé de la ville. Dans ce cadre de vie de qualité, l'habitant pourra participer au bon fonctionnement du quartier et s'y intégrer en devenant propriétaire.

Noms géographiques :