Intensité

Intensité
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
21 p. : ill. en coul., schémas, photogr., plans, dess., coupes ; 21 x 30 cm
Résumé
Résumé : 

Reconversion d'une friche industrielle (ancienne usine à gaz EDF) dans un quartier proche du centre ville de Montpellier (sud-est) en tenant compte des nombreuses contraintes urbaines, en maintenant la population et en répondant aux nouvelles demandes des nouveaux occupants en matière de logements, d'activités et de mobilité (futur passage de la 2ème ligne de tramway). L'enjeu de ce travail a été de fabriquer sur cette parcelle un quartier qui conjugue intensité constructive et mixité programmatique, opérant comme un filtre entre le centre-ville, le faubourg et les nouveaux quartiers. La parcelle est conservée dans sa totalité et le bâtiment EDF rasé. Au nord, est créé un espace végétal qui se transforme petit à petit en espace minéral suivant un jeu de terrasses. Sur la partie basse du site, au même niveau que le boulevard et l'arrêt du tramway, une grande place minérale se développe. Elle permet de mettre en relation le futur équipement public (piscine) sur la rue du Pont de Lattes avec le reste du quartier. L'habitat présente différentes typologies, au sud immeubles collectifs avec des rez-de-chaussée commerciaux, au nord-est de la parcelle de l'habitat individuel en duplex en relation avec le parc et les prolongements extérieurs (150 au total). Les logements sont tous traversants et jouent sur les transparences. Le projet propose de travailler sur la peau des bâtiments en constituant des doubles épaisseurs avec un jeu sur la diversité des façades pour créer des ambiances différentes. Les rapports plein vide opèrent comme un filtre dans ce nouveau morceau de ville, offrant une mixité basée sur de nouvelles densités.