Projet de logement sur le site de l'ancienne usine à gaz

Projet de logement sur le site de l'ancienne usine à gaz
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
27 p. : ill. en coul., photogr., plans, schémas, coupes ; 21 x 30 cm
Résumé
Résumé : 

Reconversion d'une friche industrielle (ancienne usine à gaz EDF) dans un quartier proche du centre ville de Montpellier (sud-est) en tenant compte des nombreuses contraintes urbaines, en maintenant la population et en répondant aux nouvelles demandes des nouveaux occupants en matière de logements, d'activités et de mobilité (futur passage de la 2ème ligne de tramway). L'enjeu de ce travail a été de réaliser un projet à l'échelle de la ville qui a pour objectif de tisser des liens entre les quartiers voisins et leurs habitants et d'apporter, plus qu'une solution, une espérance sur le devenir de cette partie de la ville qui est aujourd'hui une limite. Le découpage a été réalisé pour permettre une continuité des circulations nord-sud. Le bâtiment EDF a été supprimé pour aérer le quartier Méditerranée en conservant seulement le pignon principal comme mémoire. Deux entités émergent : la partie sud, urbaine et minérale, et la partie nord, végétale. Dans ce parc, on distingue des zones arborées et au centre un espace dégagé pour les loisirs et les rencontres (jeux, évènements culturels) qui correspond à la toiture d'un supermarché enterré avec double accès. Au sud, une bande de logements collectifs traversants prolonge le boulevard de Strasbourg et une autre, au centre du terrain, limite le parc. Ces bâtiments respectent l'échelle des quartiers. Au niveau de l'arrêt du tramway, rue du Pont de Lattes, une place minérale offre un dégagement tout en préservant les arbres centenaires du jardin existant. Pour obtenir une bonne densité, 3 tours en structures mixtes (7 étages, 15 étages et 19 étages), positionnées en fonction des perspectives et de l'ensoleillement, viennent compléter l'ensemble. Les rez-de-chaussée au sud accueillent des commerces et autres activités. Le dénivelé a été absorbé en travaillant des terrasses et des talus à pente faible.