Un vide pour une identité

Un vide pour une identité
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
24 p. : ill. en coul., photogr., plans, schémas ; 30 cm
Résumé
Résumé : 

Reconversion d'une friche industrielle (ancienne usine à gaz EDF) dans un quartier proche du centre ville de Montpellier (sud-est) en tenant compte des nombreuses contraintes urbaines, en maintenant la population et en répondant aux nouvelles demandes des nouveaux occupants en matière de logements, d'activités et de mobilité (futur passage de la 2ème ligne de tramway). L'enjeu de ce travail a été d'entrer dans le projet par l'étude du vide et de l'espace public, éléments primordiaux pour maintenir et préserver une qualité de vie et une unité à ce futur quartier et renforcer son caractère méridional. Pour cela, le bâti est positionné selon les usages qu'il propose et les objectifs auxquels il répond. Des percées piétonnes sont créées dans l'alignement des rues du faubourg pour irriguer les flux ainsi que des passerelles. Le bâtiment EDF est rasé et fait place au nord à des logements collectifs (R+2) qui s'organisent autour d'une cour commune. Sur la partie centrale de la parcelle, une bande de maisons de ville en duplex avec jardin privatif s'ouvrent sur un grand espace public intégrant le parc existant. En bordure du boulevard de Strasbourg, le bâti est constitué de 4 éléments accolés (R+3) qui proposent des logements, des commerces et une salle d'exposition en rez-de-chaussée. Une place est créée sur la partie nord-est de l'îlot qui met en rapport l'ensemble de la zone avec le quartier méditerranée limitrophe et avec la station de tramway.