Habiter en ville

Habiter en ville : reconversion du site de l'ancienne usine à gaz de Montpellier
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
23 p. : ill. en coul., plans, photogr., dess., coupes ; 21 x 30 cm
Résumé
Résumé : 

Reconversion d'une friche industrielle (ancienne usine à gaz EDF) dans un quartier proche du centre ville de Montpellier (sud-est) en tenant compte des nombreuses contraintes urbaines, en maintenant la population et en répondant aux nouvelles demandes des nouveaux occupants en matière de logements, d'activités et de mobilité (futur passage de la 2ème ligne de tramway). L'enjeu de ce travail a été, pour structurer ce nouveau quartier, de retrouver des formes urbaines qui concilient la prise en compte des modes de vies actuels et le maintien ou la poursuite des constructions traditionnelles. Pour relier la parcelle au quartier Méditerranée voisin au nord, un cheminement piéton est positionné dans le prolongement de la rue de l'Aire traversant le site jusqu'à l'arrêt du tramway boulevard de Strasbourg. Il partage le site en deux zones reliées par une voie urbaine allant de la rue de Barcelone à la rue de Tarragone. Le bâtiment EDF est rasé. Le long de la rue de Barcelone, les constructions sont de typologie maisons urbaines (logements intermédiaires) sur 2 niveaux avec jardin privatif à l'image des maisons du faubourg. En coeur d'îlot, des plots créent une discontinuité qui laisse passer la lumière et la vie. La pente est traitée par des terrasses successives qui permettent de contrôler les vis-à-vis par rapport aux piétons ; elle fabrique les limites entre public/privé et collectif. Les logements sont traversants (T2 à T5) avec des duplex imbriqués et prolongements extérieurs, les accès se faisant par des terrasses privées. Le long du boulevard, au sud, et le long de la rue du Pont de Lattes, des logements collectifs hauts (R+6) avec commerces et bureaux en rez-de-chaussée, créent un front urbain. Des espaces collectifs et publics végétalisés rythment les différents parcours et desservent une crèche en coeur d'îlot.