Site de l'ancienne usine à gaz à Montpellier

Site de l'ancienne usine à gaz à Montpellier
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
N. p. : ill. en coul., photogr., plans, schémas, coupes ; 21 x 30 cm
Résumé
Résumé : 

Reconversion d'une friche industrielle (ancienne usine à gaz EDF) dans un quartier proche du centre ville de Montpellier (sud-est) en tenant compte des nombreuses contraintes urbaines, en maintenant la population et en répondant aux nouvelles demandes des nouveaux occupants en matière de logements, d'activités et de mobilité (futur passage de la 2ème ligne de tramway). L'enjeu de ce travail a été de rendre la parcelle plus accessible en gardant certaines perspectives et en repensant les limites : prolongement au nord de la rue de l'Aire par un mail piétonnier, prolongement de la rue de Tarragone pour permettre aux voitures de se garer à l'intérieur de l'îlot (parkings en sous-sol). Le mail est ponctué de séquences. Il désert l'espace public, les équipements collectifs et les logements par des passerelles. Son aménagement sera à la fois minéral et végétal (jardin de hauts bambous le long des immeubles). Le bâtiment EDF est conservé ainsi que le parc situé à l'angle sud de la parcelle auquel sera ajouté une place publique. Les constructions respectives (4 fronts bâtis, partie est de l'îlot) se feront en bandes orientées nord-sud à l'image de l'implantation des immeubles côté faubourg. Le long de ce dernier seront positionnées les maisons de ville, puis les logements intermédiaires, puis les collectifs et, au niveau du boulevard de Strasbourg, les collectifs avec commerces en rez-de-chaussée. Sur la partie ouest, un équipement culturel et sportif fera face au bâtiment EDF, transformé en bâtiment de bureaux, auquel sera accolée une résidence de séjour pour étudiants et hommes d'affaires en déplacement. Le dénivelé sera résorbé par le traitement au sol, côté faubourg, les maisons urbaines seront en creux avec des espaces extérieurs et intérieurs traités comme un tout (patio). Une place sera également aménagée à l'angle de la rue du Pont de Lattes et de la rue de Barcelone pour permettre une plus grande accessibilité aux usagers du tramway.