Habiter en centre-ville

Habiter en centre-ville : une nouvelle forme de densité urbaine, site de l'ancienne usine à gaz à Montpellier
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
28 p. : ill. en coul., plans, schémas, photogr., coupes, plans ; 30 cm
Résumé
Résumé : 

Reconversion d'une friche industrielle (ancienne usine à gaz EDF) dans un quartier proche du centre ville de Montpellier (sud-est) en tenant compte des nombreuses contraintes urbaines, en maintenant la population et en répondant aux nouvelles demandes des nouveaux occupants en matière de logements, d'activités et de mobilité (futur passage de la 2ème ligne de tramway). L'enjeu et les objectifs de ce travail a été de renforcer les axes structurants (préserver les alignements, boulevard et perspectives), créer des liaisons inter-quartier (voie piétonne en prolongement de la rue de l'Aire et ramblas sur la rue du Pont de Lattes), tout en créant un écran protecteur contre les nuisances sonores. Le bâtiment EDF est supprimé afin de redonner une unité à la rue de Barcelone. Le coeur d'îlot est traité en espace paysager (déplacement du parc existant) protégé par les constructions qui fonctionnent comme un mur bastion. Le bâti est réparti sur la parcelle sous forme de logements collectifs en barres fractionnées par des percées qui fonctionnent comme des fenêtres urbaines sur le boulevard (R+5 et R+6) et en plots sur l'intérieur (R+8). Le dénivelé est résorbé par l'installation de terrasses aux statuts différents. Ces changements de niveaux offrent aux habitants une variété de paysages mais aussi des espaces publics et collectifs (square, terrasses de café, aires de jeux et espaces de repos). Le long du mail sont positionnés des kiosques afin d'inciter l'usager à déambuler et parcourir la ville et se l'approprier.