l'aire de stationnement automobile dans les grands ensembles à Vaulx-en-Velin

l'aire de stationnement automobile dans les grands ensembles à Vaulx-en-Velin : requalification des dalles de parking et restructuration du quartier des Verchères
Publié par  : 
Ecole d'Architecture de Lyon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
137 p.
Résumé
Résumé : 

Le paysage de banlieue est caractérisé par l'importance des espaces automobiles. Les habitants de banlieue sont très souvent préoccupés par le manque de place pour se garer, mais aussi par l'insécurité qu'inspirent les espaces pour la voiture. La voiture ne s'étudie pas seulement qu'en terme de flux, elle a aussi des espaces qui lui sont réservés : que se passe-t-il quand la voiture est à l'arrêt, quand l'automobile est immobile ? En réalité, elle convoque un espace. Comme prévu, à travers l'actualité, les incendies de véhicules stigmatisent encore l'image négative de l'espace de la banlieue et de ses habitants. Finalement, le parking n'est pas seulement un stockage de voitures, mais il fait partie intégrante d'une urbanité dans les banlieues. Le quartier des Verchères à Vaulx-en-Velin présente toutes les caractéristiques du problème de stationnement. Parmi les ensembles d'habitation HLM, deux grandes dalles de parking composent une partie du paysage qu'il faut restructurer. Ce travail propose de questionner des évidences pour mieux définir l'espace habité. Qu'est-ce qu'une rue dans ce quartier ? Peut-elle répondre aux besoins de stationnement, mais aussi aux valeurs de l'espace public et privé ? Que faire des espaces résiduels ? Le projet répond en transformant les espaces résiduels en espaces résidentiels afin de donner aux habitants une rue et du stationnement, une adresse, une entrée, un jardin, un logement dans un ensemble qui intègre un quartier relié à la ville.