Architecture du disponible

Architecture du disponible : appropriation, détournement et intégration du patrimoine ferroviaire
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
52 p.
Résumé
Résumé : 

"Ce travail s'inscrit dans une démarche de développement durable et propose une approche exploratrice et expérimentale reposant sur la prise de connaissance d'un système existant puis sur sa prise de possession. La stratégie adoptée repose sur le principe du recyclage. Cette action d'examiner l'objet considéré et de déterminer s'il est de nature à être transformé et valorisé est tout aussi valable à une échelle supérieure, et existe d'ailleurs déjà dans une certaine mesure. L'idée est donc la suivante : dans notre monde actuel, un certain nombre de choses manquent alors que d'autres sont disponibles. Imaginons un recyclage à large échelle et soyons inventifs dans le réemploi du disponible pour répondre à des besoins déterminés. J'ai donc examiné de quelle manière il est possible de s'approprier un patrimoine existant, de le connaître et d'évaluer ses potentiels ; dans quelle mesure ensuite on peut envisager de le détourner de ses attributs originaux, que l'on fasse là référence à sa forme ou à sa destination ; et enfin par quels moyens on peut l'intégrer à une démarche plus vaste de manière à répondre à des problématiques contemporaines, urbaines entre autres. Le patrimoine disponible examiné ici est celui du chemin de fer. Le site investi est Oullins Voitures, une friche SNCF située dans le quartier de la Saulaie à Oullins qui représente un potentiel urbain très important. Cette stratégie du recyclage appliquée doit permettre de valoriser ce qui se trouve sur place (bâtiments, voies ferrées) et ce qu'on peut y apporter (matériel roulant).".