L'En-ville, une nouvelle qualité de vie.., Un nouveau quartier à Capesterre

L'En-ville, une nouvelle qualité de vie.., Un nouveau quartier à Capesterre ; Le centre ancien de Capesterre : la machine à habitat : entre intimités et représentations : Capesterre Belle-Eau
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2005
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
137 p.
Résumé
Résumé : 

"Suite à une analyse commune, nous avons formulé deux réponses, pour un idéal commun, face aux enjeux actuels de la ville aux Antilles Françaises. Notre stratégie visait à revaloriser ce centre bourg par ses espaces publics. Nous présentons deux expériences de ce lieu, l'une endogène, l'autre exogène, toutes deux des démonstrations d'une possible qualité de vie en centre ville, aux Antilles, à Capesterre-Belle-Eau. Un nouveau quartier à Capesterre-Belle-Eau : la machine à habitat""se situe dans un lieu de fracture entre la ville constituée et la zone des grands équipements. L'intervention constitue une rotule qui vise à : - Mettre en valeur le patrimoine naturel de la ville. - Renforcer la centralité du bourg. - Lutter contre les situations d'exclusion et de précarité de certains quartiers. - Donner des lieux aux habitants et commerçants (prolongement des artères). L'aspect essentiel est la création d'un quartier d'habitat, dont la trame est dictée par le rythme de la ville et par le module de base de la case traditionnelle. Le développement d'un habitat évolutif social pour les plus démunis est un point fort du projet (typologie de maison à patio). "" Le centre ancien de Capesterre-Belle-eau : entre intimités et représentations "" s'appuie sur les potentialités du patrimoine de la vieille ville, en tâchant d'en respecter les usages. Le projet comporte trois points essentiels, liés pour constituer la trame d'espaces publics du centre ancien : - La place de l'église et de la mairie, espace de représentation, requalifiée et recomposée de plusieurs lieux. - Des venelles piétonnes redéfinies offrent des espaces publics intimes, de proximité. Une typologie de maison de ville est développée en lien avec ces parcours, proposant une utilisation du foncier disponible (dents creuses). - Entre la ville et la mer, une interface est structurée, préservant des espaces végétalisés.""".