Une architecture-outil

Une architecture-outil : un espace au service d'une pratique : projet d'un service de soin psychiatrique au Vinatier
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de lyon , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
74 p.
Résumé
Résumé : 

L'architecte a pour charge de concevoir des lieux à destination d'usagers les plus divers. Comment comprendre les pratiques de populations si différentes par leurs cultures, leurs professions et généralement tout ce qui influe sur la perception de l'espace ? La particularité d'un service de soin psychiatrique est la promiscuité entre des populations, les soignants et les soignés, aux perceptions de l'espace divergentes et aux désirs souvent opposés, notamment en termes d'intimité et de sécurité. La rencontre avec des représentants de chaque groupe d'usagers a permis de synthétiser les lieux significatifs qui structurent leurs perceptions et leurs pratiques, d'un espace de travail pour les uns, de séjour pour les autres. Ainsi, le programme de l'édifice analysé a montré les limites de ses capacités à décrire les propriétés d'un espace dédié à la cohabitation de plusieurs groupes. Les solutions architecturales proposées en réponse à ce programme ont révélé des incompréhensions entre les usagers et les concepteurs d'une part et entre les groupes d'usagers d'autre part. L'étude de l'organisation spatiale figée du service de soin existant a donc servi de base à une proposition de programme mettant en avant la duplicité fonctionnelle des espaces, en fonction du temps, des usagers et des pratiques. L'organisation du nouveau service s'est appuyée sur les lieux significatifs communs à toutes les populations, permettant une plus grande diversité de pratiques, et une plus grande diversité de relations spatiales, adaptées aux perceptions des différents usagers. Dans ce contexte, l'architecture peut être considérée comme un véritable outil thérapeutique qui doit être au service de ses usagers et non pas leur dicter leur pratique par une configuration spatiale trop rigide.