Habiter La Balme dans la vallée du Rhône

Habiter La Balme dans la vallée du Rhône ; voir : "être vu : révéler un volume : valoriser
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
39 p.
Résumé
Résumé : 

"Le projet urbain a pour cadre la vallée du Rhône au niveau des communes de Feyzin et Solaize. L'objectif principal est de révéler la vallée en intervenant sur ses trois dimensions. Les leviers utilisés sont : Voir et Etre vu. Ainsi, le projet d'habitat génère des cônes de vue sur le grand paysage (vallée et balme d'Irigny) et matérialise la lisibilité de la ligne de crête avec des volumes simples se découpant dans la balme. Le fil directeur du projet urbain au projet d'habitat se fait à travers un jeu de glissière, qui se décline sur plusieurs échelles. L'échelle territoriale met en scène des poches de résistances qui donnent une épaisseur à la balme, l'échelle du quartier délimite deux grappes d'habitations et enfin, l'échelle des logements se décline au niveau de chaque typologie à travers l'implantation, la densité et l'accroche au sol. Le projet d'habitat répond à l'impératif d'assurer une qualité des lieux de fixation par une capitalisation des données grand paysage"" du site. Le travail sur les vergers existants au moyen d'une restructuration en écho de la ligne de crête permet la hiérarchisation du végétal et donne une orientation au site selon les lignes de force du paysage. La contrainte forte sur la surface des espaces extérieurs propose une certaine qualité d'habiter et une meilleure cohérence avec le pavillonnaire existant. Le projet d'habitat se décline en plusieurs typologies : de l'habitat individuel (habiter la pente) au logement en bande (habiter un verger) en passant par du logement intermédiaire (densité et patio).""".