Pour un parc naturel peri-urbain militant du XXIème siècle

Pour un parc naturel peri-urbain militant du XXIème siècle : Miribel-Jonage
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole d'Architecture de Lyon , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
126 p.
Résumé
Résumé : 

" Dans les villes modernes, les parcs ont un autre rôle à jouer que d'être simplement des poumons régénérateurs et des images virtuelles d'une nature de plus en plus difficilement accessible. Un parc peut aussi être une terre d'expérience, un instrument de découverte et de connaissance, un lieu de sociabilité, une représentation et une interprétation du monde, un lieu symbolique de ce que la Terre offre encore comme diversité de paysage et de flore. C'est son caractère microcosmique qu'il importe de privilégier et qui prend tout son sens dans la civilisation planétaire dans laquelle nous vivons désormais, en gardant présent à l'esprit, le nécessaire équilibre entre la valeur symbolique et la valeur d'usage de chaque élément."" (Lemone Bertrand,""du bon usage et de la tradition.) "" C'est dépourvu de tout a priori sur son existence, son esthétique, ses fonctionnalités et ses usages que nous avons découvert Miribel-Jonage, site assiégé par la ville généralisée. Sa présence ici, bousculée, encerclée, nous a invités à nous interroger, à le comprendre et à lui imaginer un devenir. Ni naturel, ni artificiel, ce lieu nous est apparu comme un mouvement, une dynamique, un espace-temps. Ainsi, notre approche s'est voulue prospective et incitative, pour révéler l'évolution du monde, valoriser une prise en compte de l'avenir dans les décisions du présent sous la forme de Possibles. Ils illustrent le lien fondamental entre l'Architecture, l'Habitant et l'Habité, en s'encrant fortement dans leur "" territoire-milieu "". Ces possibles architecturaux tendent à fabriquer ensemble un parc du XXIème siècle, révélateur de merveilles et prise de conscience de la vie, née d'une histoire de plus de quinze milliard d'années.""".