Prisons, quelle liberté pour l'architecte ?

Prisons, quelle liberté pour l'architecte ?
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2006
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
105 p. : ill. en coul., photogr., plans, schémas ; 21 cm
Résumé
Résumé : 

La politique "sécuritaire", la condition des détenus, l'état de délabrement du patrimoine carcéral en France, la surpopulation sont des éléments qui nourrissent de nombreux débats. Cette étude porte sur la capacité à dessiner un projet, concevoir une prison où tout est imposé. Ce travail est une réponse formelle au programme du ministère de la Justice pour la réalisation d'un centre pénitencier à Béziers (site au nord-est, ancien centre d'entraînement de l'armée à l'entrée de la ville) suite à un contrat de partenariat public/privé. Cependant, s'il est fidèle à des impératifs de sécurité et de rationalité, il apporte des modifications notables dans l'organisation générale de l'ensemble du bâti. Les enjeux répondent à certains constats : opacité entre l'intérieur et l'extérieur de l'enceinte de la prison, manque de vues et de profondeur de champ pour les ouvertures des cellules et des différents locaux, étroitesse des circulations et inconfort acoustique. Ce nouveau centre va mettre en place une séparation entre les deux fonctions que sont la maison d'arrêt et le centre de détention, ayant chacune leurs caractéristiques de sécurité et de fonctionnalité. Le projet intègre les cours de promenades en toitures pour éviter tous risques d'évasion par le sol. Les circulations se font par des passerelles vitrées comme pour un aéroport et le bâtiment administratif habituellement à l'intérieur de l'enceinte se retrouve en porte à faux sur celle-ci donnant une façade à la ville. A l'intérieur, 6 bâtiments se répartissent sur un maillage carré de 70 m de côté. Au centre de la parcelle, un carré regroupe les fonctions communes aux deux grandes fonctions. Le parti architectural a été d'utiliser les matériaux pour différencier les bâtiments et leur spécificité (bois, verre, béton).