Lieux scéniques et chorégraphie du parcours

Lieux scéniques et chorégraphie du parcours : les jardins de Versailles et la danse sous Louis XIV
Dans : 
Les Carnets du paysage (où trouver cette revue ?), (2006/2007, automne/hiver)N°13/14 (1296-0101)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 80-101 : ill. en n&b et coul., photogr. ; 24 cm
Langue du document : 
français
Résumé

"Le jardin et la danse partagent certaines caractéristiques esthétiques... De même que la danse s'élabore à partir de gestes, de pas, d'états et de dynamiques du corps, le jardin se compose avec la terre et les feuillages, modèle l'eau et la lumière, dans un équilibre perpétuellement inachevé en fonction de la lente croissante du végétal, du rythme des saisons ou même de la fugacité d'un instant de grâce. Dans cet article Hervé Brunon s'intéresse aux rapports que jardin et chorégraphie ont entretenus à Versailles sous Louis XIV, à un moment de cristallisation"" dont il s'agit d'éclairer les circonstances et d'expliciter certains enjeux. l'interaction entre danse et jardin s'effectue sur deux niveaux : l'utilisation du jardin comme lieu scénique, comme espace chorégraphique puis un rituel précis du parcours, lui-même assimilable à un spectacle, qui tendit à faire du jardin un espace chorégraphié".