Penser l'intermédiaire

Penser l'intermédiaire
Auteurs : 
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2007
Type de document : 
PFE
 - Description matérielle : 
16 p. : ill. en coul., dess., photogr., schémas, plans, coupes ; 30 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Entre la ville historique, dense, mais parfois saturée, et la ville périurbaine, étalée, diluée, apparaissent des zones mal définies, souvent des friches, qui sont porteuses de restructuration urbaine et d'habitats novateurs. Le site du Mas de Teste à Nîmes (2,60 ha), au nord-est de l'agglomération, avec forte dénivellation et comportant un bâtiment agricole est proposé pour la réalisation d'un quartier d'habitat intermédiaire avec équipement. Le terrain se situant à l'articulation entre deux types de tissu, la garrigue et le quartier du Mas de Mingue, il a été nécessaire d'abord de définir les circulations. L'avenue Santa-Cruz a été requalifiée et prolongée d'ouest en est en limite nord du site (projet de la municipalité) et une voie principale sud-nord va desservir le centre du quartier. L'habitat individuel groupé en bande a été choisi, maisons en duplex et groupements de 2 maisons duplex venant se superposer aux logements plain-pied. Il s'agit de construire la pente en créant un bâti étagé en gradins qui épouse le terrain et le magnifie (perspectives visuelles). Le principe de la coulée verte a été développé en se servant du bâti comme support végétal (toiture, espace public, entre-deux, limites). Ceci contribue à l'atténuation de la pollution, constitue un bon isolant thermique, régule le ruissellement au sol et participe au caractère intimiste du logement. Dans un souci de développement durable, pour chaque habitation, le travail a porté sur l'accessibilité, la ventilation naturelle des pièces, les espaces extérieurs privés et publics. Un parking commun est placé le long des logements au pied de chaque terrassement afin de privilégier les cheminements piétonniers. Le parti architectural vise à n'utiliser que trois matériaux de base : béton, bois, végétal. Pour se relier au quartier du Mas de Mingue une esplanade minérale, végétale, plantée, est aménagée le long de l'avenue de Santa-Cruz permettant également d'avoir accès aux équipements collectifs de la zone.