La nature en doigts de gant

La nature en doigts de gant
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2007
Type de document : 
PFE
 - Description matérielle : 
N. p. : ill. en coul., schémas, photogr., plans, dess., coupes, élév. ; 30 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Entre la ville historique, dense, mais parfois saturée, et la ville périurbaine, étalée, diluée, apparaissent des zones mal définies, souvent des friches, qui sont porteuses de restructuration urbaine et d'habitats novateurs. Le site du Mas de Teste à Nîmes (2,60 ha), au nord-est de l'agglomération, avec forte dénivellation et comportant un bâtiment agricole est proposé pour la réalisation d'un quartier d'habitat intermédiaire avec équipement. Ce projet est avant tout un projet urbain, une réflexion sur un lieu, une topographie, un contexte, pour privilégier l'environnement naturel de garrigue. La trame végétale existante est étendue et augmentée de mails piétonniers, axes directeurs traversants. La voie urbaine, avenue Notre-Dame-de-Santa-Cruz est requalifiée et une nouvelle voie centrale sud-nord va être créée pour desservir l'habitat. A l'est de cet axe, dans un paysage végétal, vont se positionner une série de maisons (30) sur pilotis, sans garage, qui épousent la topographie naturelle du terrain. Les parkings longent la rue pour bloquer la circulation et laisser la zone vierge de toute pénétration. A l'ouest de la voie, en front de rue, nous trouvons de l'habitat intermédiaire (R+3), 14 logements en simplex en partie basse et en duplex en partie supérieure (entrées individualisées). La dernière typologie complètement à l'ouest propose 2 groupements de 6 maisons incluses dans la pente. La zone inondable est aménagée en parc urbain. Au sud de la parcelle, l'espace public de la médiathèque du quartier Mas de Mingue est requalifié en parvis minéralisé qui jouxte une série de kiosques, bâtiments à caractères commerciaux (halle, local artisanal, fleuriste, etc.) permettant le lien entre les 2 quartiers. Le parti architectural a été d'utiliser pour l'ensemble des constructions les matériaux trouvés sur le site : la pierre et le bois.