De la limite de la ville au seuil du logement

De la limite de la ville au seuil du logement
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2007
Type de document : 
PFE
 - Description matérielle : 
25 p. : ill. en coul., cartes, schémas, photogr., plans, coupes ; 21 x 30 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Entre la ville historique, dense, mais parfois saturée, et la ville périurbaine, étalée, diluée, apparaissent des zones mal définies, souvent des friches, qui sont porteuses de restructuration urbaine et d'habitats novateurs. Le site du Mas de Teste à Nîmes (2,60 ha), au nord-est de l'agglomération, avec forte dénivellation et comportant un bâtiment agricole est proposé pour la réalisation d'un quartier d'habitat intermédiaire avec équipement. Dans un souci de développement durable, ce projet propose de concevoir une limite à la ville grâce à un tissage "horizontal". Il entoure un axe traversant fort, de connexion est-ouest, qui conduit à l'élaboration de nouvelles échelles spatiales et temporelles, crée un contournement de la parcelle liant l'ensemble des équipements publics tout en rattachant l'axe principal du Mas de Teste au quartier du Mas de Mingue au sud. Un travail sur le tissu urbain et la mise en valeur paysagère (création d'un parc public qui borde l'ouest et le nord de la parcelle) permet de tisser un réseau d'espaces et d'équipements publics à l'échelle du quartier (création d'une crèche commune et d'un centre commercial de proximité dans le bâtiment agricole réhabilité). La densification au niveau de la rue laisse place à des coeurs d'îlots aérés (4 au total). La topographie permet de réaliser un volume bâti en décalage où chaque unité d'habitation est accompagnée d'un jardin ou de terrasses. A l'est du site, les parties centrales seront investies par des maisons à patio disposées parallèlement aux courbes de niveau alors que les logements groupés (R+3) se situeront en bande dans la partie ouest du site, en bordure de voierie. Chaque îlot proposera une mixité dans la typologie des logements induite par l'orientation climatique dominante nord-sud, optimisée par leur transversalité.

Ressource électronique correspondante : accéder à la ressource