Le projet par la limite

Le projet par la limite : compréhension des dimensions multiples de la clôture
Auteurs : 
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2007
Type de document : 
PFE
 - Description matérielle : 
103 p. : ill. en coul., photogr., dess., plans, schémas ; 30 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Entre la ville historique, dense, mais parfois saturée, et la ville périurbaine, étalée, diluée, apparaissent des zones mal définies, souvent des friches, qui sont porteuses de restructuration urbaine et d'habitats novateurs. Le site du Mas de Teste à Nîmes (2,60 ha), au nord-est de l'agglomération, avec forte dénivellation et comportant un bâtiment agricole, est proposé pour la réalisation d'un quartier d'habitat intermédiaire avec équipement. Cette recherche se propose dans un premier temps d'évaluer la ville comme laboratoire des limites puisque celles-ci naissent de limites et en produisent à l'infini. Dans un deuxième temps sera étudié le lien entre délitement périurbain spatial et social pour mettre en évidence le rapport de la limite contractuelle à la limite des sociabilités. La troisième partie concerne le projet architectural et urbain qui propose une réflexion sur le découpage juridique du sol comme support de validation et d'expérimentation de la maison individuelle. Il développe l'articulation des espaces de la maison, la maîtrise de la spontanéité urbaine, la question du quartier. La limite pour un projet devient épaisse, pratique et discrète par le biais du lotissement et du règlement qui l'accompagne. L'architecte et l'urbaniste sont les acteurs fédérateurs de la création de ces limites puisqu'ils mettent en dialogue ville, formes urbaines et habitat. C'est pour cela qu'est mis au coeur du débat le problème de la limite dans toute fabrication de projets urbains soucieux d'un développement durable où l'habitat aura sa place.