Paolo Portoghesi, histoire, nature, architecture

Paolo Portoghesi, histoire, nature, architecture : de la mosquée de Rome à une mosquée pour Montpellier
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2007
Type de document : 
PFE
 - Description matérielle : 
103 p. : ill. en coul., photogr., dess., plans, schémas ; 30 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Cette recherche a pour objectif dans un premier temps de retracer le parcours et la personnalité de Paolo Portoghesi et de tenter de comprendre la place que fut la sienne dans le débat architectural. Dans le même temps, il s'agit de dégager des éléments de réflexion sur quatre thématiques : l'identité, le lien entre l'histoire et l'architecture, le rapport entre nature et architecture et le dialogue entre théorie et pratique. L'étude porte ensuite plus particulièrement sur un ensemble architectural réalisé à Rome par Paolo Portoghesi, la mosquée du vendredi et le centre culturel islamique italien. Ce travail est l'occasion d'approfondir le programme de la mosquée en général. Pour mettre en pratique le corpus de données tiré de cette recherche sur l'architecte et sur son oeuvre, un projet de mosquée est proposé dans la ZAC Port Marianne rive gauche à Montpellier. Construire une mosquée implique de répondre à un enjeu très fort, celui de savoir comment intégrer le lieu symbolique de l'Islam dans l'avenir d'une ville occidentale. Ce projet développe deux concepts principaux: la composition verticale à contrario de l'horizontalité traditionnelle et l'absence de minaret substitué par la mosquée elle-même. La façade utilise donc un élément traditionnel de l'architecture islamique qui est le moucharabieh. Enfin, le jardin est utilisé comme lien entre le laïque et le sacré et se compose sur le modèle fractal du tapis de Sierpinski.

Concepteurs / architectes  :