La ville sans Messieurs

La ville sans Messieurs : l'insoutenable absence des parlementaires bordelais au temps de Louis XIV
Dans : 
Histoire urbaine (où trouver cette revue ?), 2007, avr., no 18 . Paris . 2000- (1628-0482)
Auteurs : 
Type de document : 
Article de revue
 - Description matérielle : 
p. 141-156
Langue du document : 
français
Résumé

En 1652 et 1675, pour contrer les menaces de "l'Ormée" puis de la "Fronde", le pouvoir royal décide la translation à Agen et Condom du parlement de Bordeaux. L'exil devient alors une solution pour soustraire le Parlement à l'influence de la ville. A partir des problèmes rencontrés lors de la translation, l'auteur analyse ces exils pour distinguer précisément dans les causes mêmes du transfert une définition du lien qui unit le Parlement et sa ville.