Un centre d'éducation populaire et de sport

Un centre d'éducation populaire et de sport : "ressource territoriale du lac du Bourget, et acteur du projet de développement durable ""Le Grand lac"""
Publié par  : 
Vaulx-en-Velin : Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Lyon , 2007
Type de document : 
TPFE
 - Description matérielle : 
25 p. : graphiques et planches du TPFE
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Le projet d'architecture s'affirme dans la rencontre récurrente de volumes en bois supportés par un socle en pierre qui lui confère une expression à la fois rigoureuse et poétique. La complémentarité lac/montagne se décline au travers des thèmes de l'eau et de la matière nourrissant le dialogue entre l'architecture et son environnement dont les contraintes sont mises à profit (pente naturelle du terrain, vent, ensoleillement, végétation, vues...) Le projet composé de quatre entités bâties (locaux d'activités, salle d'escalade, hébergement et annexes) se structure à partir de séquences aménagées au travers de jardins filtrants, valorisant les qualités paysagères du lieu. Le bâtiment d'activités, regroupant l'accueil, les locaux d'enseignement, la bibliothèque, le restaurant, le foyer, l'espace forme, est constitué d'une masse horizontale en pierre sur laquelle sont juchées des boites en bois en porte à faux, à la manière d'observatoires. La salle d'escalade s'insère dans un panorama végétal et apparaît comme une fleur de nénuphar semblant flotter à la surface d'un plan d'eau. Les intervalles entre les pétales permettent l'apport de lumière naturelle et ménagent des vues au fil de l'escalade des voies, aboutissant à un espace offrant une vue panoramique sur le Lac du Bourget. Afin de dissocier les publics, les chambres (individuelles, doubles, de quatre) sont affectées à différents corps de bâtiments qui s'articulent autour d'une cour. La peau constituée par une ombrière génère un espace interstitiel et devient un filtre pour les vues et les rayons du soleil.