Quartier Prés d'Arènes, Montpellier

Quartier Prés d'Arènes, Montpellier : rénovation urbaine
Auteurs : 
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2008
Type de document : 
PFE
 - Description matérielle : 
29 P. : ill. en coul., photogr., schémas, plans, élév., coupe ; 30 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Le quartier des Prés-d'Arènes, futur quartier 'La Restanque', au sud de la technopole de Montpellier, proche du centre ville, constitué en grande partie de friches urbaines et industrielles, est aujourd'hui un secteur stratégique pour la constitution de l'ossature urbaine de la future ville dans le cadre d'un développement durable. Compte tenu de son périmètre, plusieurs types de programme innovants d'ambitions écologiques peuvent être envisagés pour constituer un vrai quartier urbain mixte rapprochant les emplois, l'habitat, les équipements, les commerces, de leurs usagers. L'analyse urbaine fait émerger des principes d'organisation calqués sur les modèles de grands ensembles existant déjà sur le site, celui de la cité St-Martin. A partir de ce constat, l'intention du projet a été de construire, par symétrie un tissu urbain calibré selon un gabarit voisin en y rajoutant des éléments typologiques nouveaux pour obtenir une identité plus forte et une meilleure qualité d'habitat. Une application sur un îlot situé au nord de la parcelle en limite de l'avenue des Prés d'Arènes, va démontrer ce principe et aussi amorcer le développement du futur quartier. A l'intérieur on y retrouve 3 propositions du bâti. Ouverts sur les jardins, sont disposés des logements type intermédiaire dans lesquel on traite l'accès individuel. Au cur de l'îlot, logé entre deux interstices, on va trouver du logement en bandes retourné sur lui-même. Sur la rue est positionné du logement de densité plus élevée en réponse au bâti de St-Martin. Grâce à cette nouvelle densité, il est possible de créer un équipement public 'les bains' qui est constitué de plusieurs grands réservoirs d'eau sur une grande plage en bois, point de rencontres et d'échanges pour le quartier et au-delà. Le végétal est présent dans les patios et un accent particulier a été mis sur l'éclairage naturel du socle.