Nouvelles densités et bâtiments à usages multiples

Nouvelles densités et bâtiments à usages multiples
Auteurs : 
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2008
Type de document : 
PFE
 - Description matérielle : 
24 P. : ill. en coul., photogr., schémas ; 30 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Le quartier des Prés-d'Arènes, futur quartier 'La Restanque', au sud de la technopole de Montpellier, proche du centre ville, constitué en grande partie de friches urbaines et industrielles, est aujourd'hui un secteur stratégique pour la constitution de l'ossature urbaine de la future ville dans le cadre d'un développement durable. Compte tenu de son périmètre, plusieurs types de programme innovants d'ambitions écologiques peuvent être envisagés pour constituer un vrai quartier urbain mixte rapprochant les emplois, l'habitat, les équipements, les commerces, de leurs usagers. La zone choisie pour ce projet se situe au sud, le long du boulevard Jacques Fabre de Morlhon et de la rue de l'Industrie à l'ouest. D'une superficie de 15 hectares, l'aménagement portera sur la réalisation d'une mixité logements/commerces/activités/bureaux. Le principe de l'îlot ouvert (référence à Portzamparc) est utilisé pour la relation entre les espaces publics et les espaces privés. Le centre commercial existant est repositionné le long de l'avenue en y intégrant des logements (90) sur sa plateforme (R+7) ainsi qu'une salle de sport et une piscine en son sommet. Dans le cur d'îlot on va trouver 118 logements type T2 à T5 sous forme de petits collectifs avec aménagements végétalisés qui offrent l'aspect de jardins suspendus en hauteur et qui intègrent des équipements collectifs en rez-de-chaussée (au total 270 000 m2 de surface construite). Le parti architectural a été de réaliser un quartier où la densité prime et d'y intégrer des activités afin de proposer une nouvelle façon d'habiter liant intimité et sécurité.

Ressource électronique correspondante : accéder à la ressource