Un ]mille-feuille pour la ville

Un ]mille-feuille pour la ville
Auteurs : 
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2008
Type de document : 
PFE
 - Description matérielle : 
31 P. : ill. en coul., photogr., schémas, plans ; 21 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Le quartier des Prés-d'Arènes, futur quartier 'La Restanque', au sud de Montpellier, proche du centre ville, constitué surtout de friches urbaines et industrielles, est aujourd'hui un secteur stratégique pour la constitution de l'ossature urbaine de la future ville dans le cadre d'un développement durable. Compte tenu de son périmètre, plusieurs types de programme innovants d'ambitions écologiques peuvent être envisagés pour constituer un vrai quartier urbain mixte rapprochant les emplois, l'habitat, les équipements, les commerces, de leurs usagers. La parcelle retenue pour le projet se situe au nord de la ZAC limitée par l'avenue Fabre de Morlhon et à l'ouest par la rue de l'Industrie. Par souci écologique, la proposition conserve les activités en place pour stratifier la ville et pour mieux l'occuper. Les hangars semi-industriels existants (11 au total) ont été conservés dans l'état. L'intervention a consisté à s'approprier l'espace disponible (au-dessus des bâtiments) en réalisant des structures métalliques indépendantes qui vont recevoir l'habitat. Les logements viennent coloniser cet espace dans une deuxième strate dont l'accès se fait depuis le sol historique par des ascenseurs et des escaliers. Ce modèle constructif établit une relation physique, sensible et paysagère entre les logements et la ville ainsi qu'entre les espaces du dessus et du dessous (espaces publics et activités). Il implique une organisation gérée par un système hiérarchisé de venelles qui distribuent les logements. Deux typologies d'appartements sont proposées faisant appel à des qualités domestiques fortes (patio, jardin, terrasse) et chacune déclinable en T2, T3 et T4. Chaque logement est conçu sur une trame de 5 m, mitoyen sur 2 faces et possédant 2 façades, l'une publique pour l'accès, l'autre privée, côté jardin. La circulation centrale se fait sous la nappe ajourée, telle une résille, qui est supportée par de minces et hautes colonnes qui composent un paysage de forêt.

Ressource électronique correspondante : accéder à la ressource