Pôle de danse international

Pôle de danse international
Auteurs : 
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2008
Type de document : 
PFE
 - Description matérielle : 
43 P. : ill. en coul., photogr., schémas, plans, dess., coupes ; 21 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Le quartier des Prés-d'Arènes, futur quartier 'La Restanque', au sud de Montpellier, proche du centre ville, constitué surtout de friches urbaines et industrielles, est aujourd'hui un secteur stratégique pour la constitution de l'ossature urbaine de la future ville dans le cadre d'un développement durable. Compte tenu de son périmètre, plusieurs types de programme innovants d'ambitions écologiques peuvent être envisagés pour constituer un vrai quartier urbain mixte rapprochant les emplois, l'habitat, les équipements, les commerces, de leurs usagers. La parcelle retenue se situe à l'entrée sud de la ville, limitée au nord par l'avenue des Prés d'Arènes et au sud par le boulevard Fabre de Morlhon. Le programme propose de réaliser un centre de danse international sur 15000 m2 se décomposant en 4 pôles : diffusion (2 salles de spectacles), enseignement (administration, salles de cours), entraînement (studios) et internat (logement, restauration). Le parti architectural est orienté vers une architecture de mouvement composée en îlot ouvert. Le corps principal est massif et s'élève au-dessus de l'eau en direction du rond-point. Deux ailes ondulantes (en béton), aux extrémités acérées, se développent le long des 2 rues bordant l'îlot, enserrant un parc. Chaque aile, allégée par un rez-de-chaussée vitré, reçoit à l'étage des boîtes semblant danser selon un rythme de façade aléatoire. Leurs volumes saillants, en toiture comme en façade, leurs formes et leurs rythmes donnent toute l'identité au projet. Un plot cubique en R+5 au milieu du parc abrite l'internat et fait transition entre le pôle de danse et la ville. Le long de chaque avenue (Nord et Sud), le bâtiment respecte les hauteurs des constructions existantes (R+1), desquelles émergent les éléments hauts du programme, principalement les studios offrant leurs façades translucides et colorées à la rue. A l'étage, des passerelles légères assurent des liaisons arachnéennes entre les différents bâtiments.

Ressource électronique correspondante : accéder à la ressource