Ensemble, c'est tout

Ensemble, c'est tout
Auteurs : 
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2008
Type de document : 
PFE
 - Description matérielle : 
25 P. : ill. en coul., photogr., schémas, plans, coupes ; 21 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Le quartier des Prés-d'Arènes, futur quartier 'La Restanque', au sud de Montpellier, proche du centre ville, constitué surtout de friches urbaines et industrielles, est aujourd'hui un secteur stratégique pour la constitution de l'ossature urbaine de la future ville dans le cadre d'un développement durable. Compte tenu de son périmètre, plusieurs types de programme innovants d'ambitions écologiques peuvent être envisagés pour constituer un vrai quartier urbain mixte rapprochant les emplois, l'habitat, les équipements, les commerces, de leurs usagers. La parcelle retenue (316 ha) se situe au nord de la ZAC en entrée de ville à l'intersection de la rue de l'Industrie et de la rue de l'Abrivado (futur axe de la ligne 3 du tram) proche des équipements hôteliers du quartier de la Rauze et de la médiathèque. Cette position lui permet d'accueillir en plus du logement, des commerces, des activités et des bureaux. Ce projet a pour vocation d'articuler les différents espaces et de rassembler les différentes entités (y compris l'immeuble existant situé à l'est). L'îlot sera mixte, ouvert et passant. Il s'appuiera sur le concept d'immeuble-villa ou de blocs parallèles conciliant densité urbaine et habitat individuel. Respectant les alignements des voies (est-ouest), les 4 bâtiments sont placés sur la parcelle et reliés par un équipement collectif nord-sud (centre de thalassothérapie), à l'est une crèche vient s'y greffer. Les barres côté sud s'éclatent en plusieurs plots pour permettre l'éclairage et l'ensoleillement. Un parc urbain végétalisé est aménagé et constitue une coulée verte pour l'ensemble des quartiers jusqu'au centre ville. Les immeubles (R+8 à R+5) accueillent en rez-de-chaussée des plots des services de proximité. L'originalité réside dans la création de 2 rues intérieures piétonnes et boisées qui vont recevoir les cages d'escaliers et donc permettre les rencontres. Les matériaux utilisés pour les façades sont le bois, la pierre et l'enduit minéral blanc.

Ressource électronique correspondante : accéder à la ressource