Projets de logements collectifs en pierre massive, quartier Prés d'Arènes, Montpellier

Projets de logements collectifs en pierre massive, quartier Prés d'Arènes, Montpellier
Auteurs : 
Publié par  : 
Montpellier : Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2008
Type de document : 
PFE
 - Description matérielle : 
N. P. : ill. en coul., photogr., schémas, plans, dess. ; 21 cm
Langue du document : 
français
Résumé
Résumé : 

Le quartier des Prés-d'Arènes, futur quartier 'La Restanque', au sud de Montpellier, proche du centre ville, constitué surtout de friches urbaines et industrielles, est aujourd'hui un secteur stratégique pour la constitution de l'ossature urbaine de la future ville dans le cadre d'un développement durable. Compte tenu de son périmètre, plusieurs types de programme innovants d'ambitions écologiques peuvent être envisagés pour constituer un vrai quartier urbain mixte rapprochant les emplois, l'habitat, les équipements, les commerces, de leurs usagers. La parcelle retenue se situe à la limite sud de la ZAC le long de la rue de l'Industrie et au bord du quartier Tournezy. Une analyse au préalable des grands principes qui régissent l'habitat traditionnel montpelliérain va permettre de définir leurs spécificités. La mise en relation de ces concepts d'habitats avec les préoccupations actuelles liées à l'environnement aboutit à une proposition de logements intermédiaires dont le matériau pierre est l'élément de conception. Les voieries de l'îlot sont requalifiées pour différencier les axes nord-sud et est-ouest, les premières seront associées à un parcours plus végétal alors que les secondes bénéficient d'un traitement minéral. Sept petits collectifs (R+2 et R+3 avec cours intérieures et toitures-terrasses) sont positionnés le long des principaux axes, tandis que trois groupes d'habitations en bandes avec jardin sont en cur d'îlot. L'espace public principal est une place minérale qui fait le lien au sud avec le quartier de Tournezy, d'autres petites placettes à caractère privé forment des lieux d'agrément au centre des constructions. Le parti architectural a été d'utiliser des blocs de pierre massive de Vers-Pont-du-Gard qui vont définir les logements. Ce processus de montage à sec s'inscrira dans une logique de chantier économique puisqu'il est rapide et que la construction est évolutive dans le temps.

Ressource électronique correspondante : accéder à la ressource