Architecture tellurique en milieu inondable.

Architecture tellurique en milieu inondable.
Contributeur : 
Gilles Cusy
Provenance : 
Montpellier
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2013
Cote ENSA : 
16/13/2560
Langue : 
français
Résumé
Le territoire d’étude proposé s’étend de Montpellier à la mer, le long du Lez. L'analyse du site révèle les différentes strates qui en composent l’étendue et permet d’en comprendre la structure. Issu de ce premier travail plusieurs cartographies permettent de mieux comprendre les multiples interfaces entre les divers éléments du territoire, l’importance notamment de zones mixtes : entre zones naturelles sensibles, lieux non occupés, et le caractère inondable d’une grande partie de ce paysage, sans oublier la pression des interventions humaines liées à un dynamisme démographique soutenu. Il est évident que le site choisi au milieu des étangs fait partie d’un paysage caractéristique et sensible dans lequel il est délicat d’intervenir. De plus, les facteurs naturels tels que l'inondabilité font de ce paysage un paysage variable ce qui peut à première vue compliquer le lien paysage-architecture. Le projet s’inscrit ainsi dans un milieu physique qui met en contradiction milieu naturel et construit et de cet entrechoquement, se révèle le site. Or ces éléments ne sont qu’une "petite" partie du paysage, la majeure partie de notre champ de vision porte vers le ciel et l’eau des étangs, et nous nous intéressons ici à la couche de terre entre ces deux entités et le dialogue qui est de la sorte créé, sans chercher à remodeler la nature, mais en y trouvant l’origine d’un processus créatif. Le site choisi représente une zone "dénuée d’intérêt" en bordure du Lez sur la commune de Palavas-les-Flots, car, même s’il y a quelques activités, il peut être considéré comme un délaissé, voire un "non-lieu" au sens de Marc Augé : "Si un lieu peut se définir comme identitaire, relationnel et historique, un espace qui ne peut se définir ni comme identitaire, ni comme relationnel, ni comme historique définira un non-lieu." (Non-lieux, introduction à une anthropologie de la postmodernité.) Or, la ville de Palavas-les-Flots est confrontée à une problématique de disponibilité du foncier, il est alors judicieux de repenser ces espaces délaissés en bordure du Lez et en contact avec la ville. La démarche du projet s’attache à trouver dans le paysage les règles de conception permettant l’élaboration du projet. Si le choix du site se justifie, il se trouve néanmoins en zone inondable. Cependant l'eau est un élément fort du paysage, et représente un outil conceptuel qui permet de modeler le projet. Le projet s’ancre ainsi dans un cuvelage étanche qui monte jusqu’au niveau maximal d'inondabilité, mais permet à l’eau, au gré des marées, de pénétrer de larges rampes publiques.
Bibliothèque : 
ENSA Montpellier
Notice du document papier correspondant : accéder à la ressource