Micro-industries urbaines. Site expérimental de la Mosson.

Micro-industries urbaines. Site expérimental de la Mosson.
Contributeur : 
Michel Maraval
Provenance : 
Montpellier
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2013
Cote ENSA : 
16/13/2561
Langue : 
français
Résumé
Les coûteux projets implantés autour du quartier de la Paillade à Montpellier n’ont pas réussi à infléchir l’image négative dont souffre ce quartier de grands ensembles. Le problème de la Paillade est autant économique qu’architectural. Les îlots surdimensionnés sont clôturés de grillage et l’usage du sol est entièrement dédié au stationnement. Les opérations de résidentialisation ("banalisation") ont échoué. Les dégradations reprenant à partir du sol. L’idée est de retrouver la figure sécurisante de la rue en découpant les îlots par des voies plus finement dimensionnées. Le stationnement est résolu par un dispositif vertical compact doté d’un ascenseur mû par la rotation des roues. Sur ce noyau se greffent des celliers privatifs assurant une deuxième entrée aux logements. Des terrasses greffées sur le bâtiment achèvent son orientation centrifuge et composent une séquence horizontale évoquant la maison individuelle. Cette compression de l’espace intensifie les usages et redéfinit les statuts du sol. Anticipant l’évolution des modes de consommation et de production, dans un contexte de post‐mondialisation, des locaux dédiés à la micro‐industrie monopolisent la totalité du rez‐de‐chaussée. Ateliers de réparation accompagnant le déclin de l’obsolescence programmée, ateliers de travail du métal, du bois, fabrication de prototypes, de petites séries textiles répondent à une demande forte des habitants de Montpellier et peuvent faire du quartier un acteur majeur de la vie Montpelliéraine. Cette stratégie se base sur l’affirmation d’une spécificité forte évoquant le dynamisme de villes comme Istanbul qui savent mêler à merveille logement et activité industrielle.
Bibliothèque : 
ENSA Montpellier
Notice du document papier correspondant : accéder à la ressource