L'école en mouvement

L'école en mouvement
Contributeur : 
Sabine Guth, directrice d'études
Petra Marguc, directrice d'études
Provenance : 
Nantes
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nantes , 2019
Cote ENSA : 
18/19/4008
Langue : 
français
Résumé
Le projet émerge de la lecture d’un territoire aujourd'hui marqué par son caractère végétal et en friche, au sein de la ZAC de Doulon-Gohards, dernière réserve foncière de la métropole nantaise et questionne son urbanisation à venir. En prenant acte des pratiques habitantes existantes, le projet propose de penser l’architecture publique comme lieu d’expérimentation citoyenne et s’attache à la figure du jardin comme catalyseur. Le jardin dans lequel s’implante l’école est en partie aménagé pour créer des surfaces cultivables pour les enfants et pour les habitants. L’école s’imagine comme un lieu où l’expérience du jardin et la mise en œuvre de soi parmi le vivant viennent modifier les usages du bâtiment. Le projet se développe à différentes échelles selon 4 principes qui sont : l’école contextuelle, l’école du vivant, l’école ouverte et l’école inachevée
Bibliothèque : 
ENSA Nantes