Faire la ville depuis le conflit : user du conflit urbain comme outil politique et critique, créateur d'une démocratie urbaine renouvelée

Faire la ville depuis le conflit : user du conflit urbain comme outil politique et critique, créateur d'une démocratie urbaine renouvelée
Contributeur : 
Sabine Guth, directrice d'études
Petra Marguc, directrice d'études
Provenance : 
Nantes
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nantes , 2019
Cote ENSA : 
18/19/4003
Langue : 
français
Résumé
La ville habitante tente de remettre en cause le modèle de la ville dominée, celle du Paris Haussmannien, celle de la ville nouvelle ou du projet de rénovation urbaine, véritables opérations de négation de la vie habitante. Par quel mécanisme la ville détourne-t-elle son caractère dominant et permet d’entrevoir d’autres modèles de développement, en corrélation avec l’émergence d’un autre modèle de société ? Comment l’architecte peut-il y participer ? En quoi le conflit urbain est-il producteur d’une démocratie urbaine radicale ? Comment-est-il fabriqué ? Le projet vise à interroger les outils et postures de l’architecte pour contribuer à la ville habitante et tenter de faire la ville depuis le conflit. Le square Vertais situé à l’extrémité du quartier République-les-Ponts sur l’Ile de Nantes est le site choisi pour le projet
Bibliothèque : 
ENSA Nantes