Shoot(s) aux lois, les salles de consommation à moindre risque comme nouvelle marge dans les centres-villes : une évolution contemporaine sur la fabrique de la cité ?

Shoot(s) aux lois, les salles de consommation à moindre risque comme nouvelle marge dans les centres-villes : une évolution contemporaine sur la fabrique de la cité ?
Contributeur : 
Rémy Jacquier, directeur d'études
Provenance : 
Nantes
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nantes , 2019
Cote ENSA : 
18/19/4129
Langue : 
français
Résumé
En s’intéressant à la notion de contrôle social, ce mémoire se questionne sur la dualité du respect et de l’infraction des dites « règles », sur ce que peut signifier une marge et donc conjointement la notion de déviance. A travers le sujet controversé de la toxicomanie, ce mémoire interroge son rapport à l’espace politique et la mise en commun des compétences du domaine de la santé, du social et de la conception urbaine pour permettre d’imaginer des formes d’hospitalité allant vers moins d’indifférence. Depuis 2016, un dispositif est enfin reconnu et mis en place à Paris : des salles de consommation à moindre risque. Cette installation crée un scandale médiatique nationale qui agite l’opinion publique. Ces endroits ont pour objectif d’améliorer la santé des usagers de drogues et la tranquillité des riverains. Avons-nous dépassé l’association de la déviance à la drogue. Sommes-nous arrivés à une logique de « consommation intégrée » ? Quelle société et quel espace pouvons-nous imaginer pour les toxicomanes ?
Bibliothèque : 
ENSA Nantes