ˆLe ‰Palais de la culture de Dresde après la chute du Mur : qu'advient-il d'un bâtiment symbole quand son régime s'effondre ?

ˆLe ‰Palais de la culture de Dresde après la chute du Mur : qu'advient-il d'un bâtiment symbole quand son régime s'effondre ?
Contributeur : 
[sous la direction de] Anne-Marie Châtelet
Provenance : 
Strasbourg
Publié par : 
École nationale supérieure d'architecture de Strasbourg , 2016
Cote ENSA : 
MES22/16/09,1
Langue : 
français
Résumé
Le Palais de la culture de Dresde est un bâtiment programmatique, reflet des volontés idéologiques et politiques de la République démocratique d'Allemagne. L'architecture y est un instrument propagandiste. Le Palais se construit en même temps que ce nouvel état - cette nouvelle société - et son histoire est continuellement soumise aux fluctuations de la pensée politique. La politique culturelle est un des enjeux prioritaires de la RDA et les palais de la culture en sont les vecteurs. Ce sont de grands centres culturels, hyper-polyvalents, où le peuple a accès à tout un panel d'activités en tant que spectateur mais aussi en tant qu'acteur. Le credo de la RDA c'est "la culture pour tous". Néanmoins, en RDA, il y a une culture juste, "une culture vraie", et l'Etat exerce un strict monopole culturel. La RDA - totalement décrédibilisée et avilie par la répression morale et culturelle qu'elle a exercée - s'effondre en 1989, ouvrant la voie à la réunification de l'Allemagne. Elle laisse dans son sillage des monuments du communisme qui dérangent. Qu'advient-il d'un bâtiment symbole quand son régime s'effondre ? Reproduction des plans du bâtiment dans les annexes.
Notice du document papier correspondant : accéder à la ressource