Architecture et utopies sexuelles : le magazine Playboy comme catalyseur de nouvelles pornotopies urbaines

Architecture et utopies sexuelles : le magazine Playboy comme catalyseur de nouvelles pornotopies urbaines
Contributeur : 
[sous la direction de] Alexandra Pignol
Provenance : 
Strasbourg
Publié par : 
École nationale supérieure d'architecture de Strasbourg , 2016
Cote ENSA : 
MES22/16/72,1
Langue : 
français
Résumé
Le mémoire traite des apports du magazine Playboy en termes d'architecture et de design sexuels et de genre. Dans les pages de son magazine, Hugh Hefner, le créateur de Playboy, a élaboré et diffusé l'image d'un nouveau modèle masculin émancipé et domestiqué en réaction au modèle traditionnel du père de famille américain durant les années 1950 à 1970. A travers des utopies sexuelles localisées, hyper-médiatisées et technologiquement augmentées, l'idéal masculin de Hefner s'est ancré dans son époque et continue de produire de multiples héritages dans nos villes contemporaines : des pornotopies urbaines. En s'intéressant à ces héritages contemporains, la réflexion porte sur la possibilité ou non de créer un nouvel urbanisme prenant en compte nos désirs sensibles (d'ailleurs théâtralisés dans Playboy). A travers le prisme des espaces-produits dérivés Playboy, est-il aujourd'hui possible d'imaginer une ville érotique ?
Notice du document papier correspondant : accéder à la ressource