L’hyper-contextualisation face à l'industrialisation : le renouveau de la conception en terre crue à travers la notion « Dessin-Chantier »

L’hyper-contextualisation face à l'industrialisation : le renouveau de la conception en terre crue à travers la notion « Dessin-Chantier »
Contributeur : 
sous la direction de Claire Bailly
Provenance : 
Paris
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-Val de Seine , 2020
Cote ENSA : 
MES 3780
Langue : 
français
Format : 
pdf
Résumé
"La diversité de la matière terre et ses techniques constructives locales déterminent les dispositifs architecturaux. Cela rend la terre en une matière « hyper contextuelle » qui exige un processus de conception partant du contexte au projet ; l’inverse du processus de conception actuel. Inspiré notamment par les écrits de Cyrille Simonnet sur la notion « dessin-chantier », le présent mémoire vise d’avoir un regard analytique sur les renouveaux des techniques de terre crue. Cette recherche permet de problématiser le processus de conception actuel qui est fortement basé sur les pensées industrielles du siècle précédent et d’évoquer les enjeux de cette dernière face à la conception « hyper contextuel ». Les résultats de ces recherches révèlent que dans le processus actuel, la dichotomie et la succession irréversible du « dessin » par le « chantier » rendent difficile l’intégration de la terre crue dans l’architecture contemporaine. En revanche les processus « holistiques » et « itératifs » comme le Processus de Conception Intégrée ou le BIM semblent être plus capables de traiter les enjeux de l’hyper contextualité. Le conflit entre le processus de conception conventionnel qui se réfère majoritairement au dessin d’architecte et la construction en terre crue qui se base sur « le contexte » montre l’exigence du changement du système pensé pour concevoir des projets réellement écologiques." (Résumé)
Sujets Archirès : 
Bibliothèque : 
ENSA Paris-Val de Seine
Notice du document papier correspondant : accéder à la ressource