Transitions urbaines

Transitions urbaines
Auteurs : 
Contributeur : 
Pierre Soto
Provenance : 
Montpellier
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier , 2015
Cote ENSA : 
16/15/2815
Langue : 
français
Résumé
Bien que classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, le centre historique de la ville d’Evora a petit à petit tourné son économie interne autour des besoins liés à son patrimoine historique, et ainsi peu à peu distendue la relation la liant à une périphérie qui fit jadis sa richesse. Par l’implantation de pôles thématiques, l’enjeu du projet urbain sera de venir recoudre le tissu en créant des espaces publics qui encouragent le développement des loisirs et des industries qui y sont associées. En ce sens, la création d’une rambla plantée au Nord-Est de la ville viendra créer une connexion entre le monde universitaire, fortement implanté à Evora et un monde agricole en déclin constant depuis 15 ans, au travers de la création d’un pôle de recherche, directement connecté à l’université et dédié à cette dernière. Orienté sur la thématique de la recherche, le projet est articulé autour de 3 volumes apposés le long du mur d’enceinte historique. Cette mise en place architecturale vise à retranscrire de manière physique cette volonté de transition entre le centre-ville historique et sa périphérie. Quatre grandes poutres treillis viennent soutenir ces immenses boites, elles permettent de dégager totalement la surface au RDC et ainsi libérer un grand parvis extérieur couvert dans le prolongement de la rambla. Grâce à un parcours thématique, l’usager sera alors amené en partie haute du projet, sur le toit de ce dernier, où un belvédère lui offrira une vue sur le grand paysage. Dans un souci d’unité, l’ensemble des façades du projet seront constituées d’une maille en métal déployé. Ce travail de mur rideau et de mise à distance de la peau du bâtiment va permettre de mieux le protéger face au fort rayonnement solaire qui sévit dans la région
Bibliothèque : 
ENSA Montpellier