Un îlot mixte pour une nouvelle urbanité

Un îlot mixte pour une nouvelle urbanité
Contributeur : 
Joan Casanelles
Provenance : 
Vaulx-en-Velin
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Lyon , 2015
Cote ENSA : 
14/15/709
Résumé
Aujourd'hui totalement imperméabilisé par une dalle en béton et coupé de la ville par une clôture, le port Édouard Herriot à Lyon trouve dans ce projet des raisons et des moyens pour se transformer. Demain, il sera la porte d'entrée sud de la ville, sur un site ayant retrouvé son rapport au sol et à l'eau. Les thématiques chères aux habitants quittant la ville pour des zones périurbaines sont ici explorées sur un site de périphérie. La recherche d'intimité est assouvie par des volumes additionnels de transition sur une façade-filtre ainsi que par un espace-tampon végétal entre venelles piétonnes publiques et logements privés. Le rapport avec la nature et la recherche de lien social (qui ont tendance à déserter les villes) sont assurés par un jardin collectif et participatif en cœur d'îlot. Les trois grandes entités de ce projet - le sol, la façade et le logement - sont mises en corrélation afin de répondre aux nouveaux usages de la ville mixte : bureaux, commerces, logements, agriculture urbaine et qualité environnementale Domaine d’études : Architecture, villes, périphéries (AVP).
Bibliothèque : 
ENSA Lyon