Un nouveau centre de revalorisation des déchets au Nord-Est de Paris

Un nouveau centre de revalorisation des déchets au Nord-Est de Paris
Contributeur : 
Directeurs d’études : S. Guével, M. Dujon, F. Brugel, P. de Jean, B. Azimi-Calori
Provenance : 
Paris
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville , 2017
Cote ENSA : 
08/17/02KU
Langue : 
français
Résumé
Le potentiel inexploité pour enrichir la conception des usines de gestion des déchets est vaste et l'architecture peut contribuer à améliorer ces lieux. Ce projet tente d’expérimenter comment intégrer ces programmes dans le tissu urbain et essayer de trouver nouvelles possibilités pour leur coexistence avec d'autres programmes. Le site d'implantation pour le nouveau centre de recyclage se trouve au nord-est de Paris, sur la porte d'Aubervilliers, entre les magasins généraux et le boulevard Périphérique. Ce morceau de ville (5 hectares) est inaccessible aux piétons et aux voitures à cause de plusieurs frontières formées par le développement historique du site. Des espaces urbains qui sont développés autour du Périphérique montrent à la fois des qualités uniques pour certains programmes et des problèmes importants qui empêchent leur intégration à la ville. Ces espaces bénéficient de l’accessibilité et de la visibilité grâce à leur proximité à l’autoroute urbaine la plus fréquentée d’Europe. Par ailleurs, la nuisance sonore et la pollution du périphérique dérangent les parcelles avoisinantes. Le projet s’appuie sur le postulat que le problème principal n’est pas l’autoroute elle-même, mais la relation faible entre l’autoroute et l’environnement construit. La dimension du projet a été calculée selon les guides de gestion des déchets et la comparai-son de dimensions des centres de tri existants en Île-de-France. Le projet comprend un centre de tri des déchets et des logements superposés (orientés vers est-ouest) au bord du périphérique. Le reste du site a été consacré à un parc public pour relier l'axe est-ouest et pour connecter le site au métro. La partie de recyclage comprend quatre espaces principales : réception de déchets, procédure de triage, espaces de stockage et administration. Le grand volume qui va relier ces espaces a été formé par rapport aux infrastructures présentes. Le centre de tri a été étalé sur le site horizontalement (au lieu de monter en hauteur) pour communiquer avec l'échelle du site et créer une surface continue pour les logements et les espaces verts. Ainsi, il communique avec deux ambiances contrastés (le périphérique et le parc). Implanter le projet sur la frontière qui sépare la ville historique de ses banlieues permet de manifester une infrastructure métropolitaine aux citadins.
Bibliothèque : 
ENSA Paris-Belleville