Sculptures habitacles - de André Bloc:Art ou architecture ?

Sculptures habitacles - de André Bloc:Art ou architecture ?
Provenance : 
Paris
Publié par : 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville , 2018
Cote ENSA : 
2018 I
Langue : 
français
Résumé
L'architecture et la sculpture sont deux disciplines qui traitent l'espace et la tridimentionnalité. André Bloc : ingénieur, sculpteur, directeur de revues, décide de les fusionner pour répondre à sa volonté d'une synthèse des arts. Selon lui, la sculpture pourrait faire naître une nouvelle forme d'architecture. Il nomme les objets hybrides ainsi créés "sculptures habitacles". Les différentes phases de travail conduisant aux structures habitacles débutent par de petites maquettes en plâtre existant sous trois formes : l'enroulement continu, la géométrie indisciplinée et l'étagement hélicoïdal. Ces ébauches s'apparentent de près à la sculpture. Ensuite Bloc procède à un agrandissement à l'échelle 1. Trois habitacles prendront place dans son jardin à Meudon édifié en 1966, le premier construit en plâtre en 1962 se nomme l'habitacle 1, il n'existe plus aujourd'hui suite à son effondrement. Suite à cela l'habitacle 2 est né en 1964, il est construit en brique recouverte de peinture blanche, non loin de lui se trouve la tour de Meudon édifié en 1966, le troisième habitacle du jardin de Bloc, le seul qui soit coloré puisque sa structure en brique rouge reste visible. Un quatrième habitacle sera édifié entre 1964 et 1966, avec l'aide de Claude Parent, en Espagne, il s'agit de la maison Carbonéras, destinée à être la maison de vacances de Bloc. Celle-ci symbolise l'ultime concrétisation de son travail
Bibliothèque : 
ENSA Paris-Belleville