Cécilia Puga - SIA 2014

Lié à: 
Conférence donnée le 25 juin 2014
Par: 
Cécilia Puga, conférencière
Contributeur: 
GSImédia / ENSA Nancy
Provenance: 
Nancy
Publié par: 
Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy , 2014
Type de document: 
Document audiovisuel
Langue: 
français
Minutage: 
1 h 10 min
Date de la prise de vue: 
Mercredi, Juin 25, 2014
Format: 
MPEG4
Résumé
Conférence donnée dans le cadre de la SIA, Semaine Internationale de l'Architecture 2014. Cecilia Puga a étudié à l'école d'architecture Pontificia de l'Université catholique du Chili jusqu'à l'obtention de son diplôme d'architecte (1990). Puis elle complète sa formation à l'Université « la Sapienza » dans la section restauration de 1987 à 1989. Après plusieurs années de collaboration dans différentes agences du Chili, elle s'engage dans l'enseignement notamment à l'école d'architecture Pontificia de l'Université catholique du Chili et à l'école d'architecture Andrés Bello à Santiago comme directrice (2004 à 2007). Sa notoriété internationale construite suite à de nombreuses publications (Casabella, A+U, 2 G) des maisons Campo à Marchigue à Bahia Azul et Ochaoalcubo à Marbella et à la participation aux Biennales d'architecture de Santiago (1997, 2007) et de l'art à Venise (2008), Art Basel (2009) l'a conduite à enseigner dans de nombreuses écoles d'architecture étrangères : Université du Texas à Austin (2007) Graduate School of design at Harward University (2009). Cecilia Puga, très attachée à la question de l'édification, considère que le choix d'une structure comme ossature et d'un matériau sont essentiels dans toute démarche de conception. Pour dépasser tout effet formel ou historique, elle s'attache à chercher une structure qui préfigure l'image finale de la construction et à respecter la nature des matériaux, leur sensualité et la façon de les mettre en oeuvre. Pour Cecilia Puga, les constructions où forme, structure, couleur, texture sont inséparables comme le sont les espaces négatifs de Rachel Whiteread et les déconstructions de Matta Clark, visent l'intemporalite, face à la flexibilité des usages et à l'épreuve du temps. Cette exigence est perceptible dans ses réalisations comme le centre de documentation Sergio Larrrain à Santiago di Chilli, ou les projets de concours comme la Casa Ordos 100 en Mongolie.
Auteurs: 
Concepteur (Personne): 
Noms géographiques: 
Bibliothèque: